Votre Exploitation apicole ...

Apiculteur professionnel en tenue de protection passant les consignes avant la visite du rucher
Consignes avant la visite d'un rucher - La Saulce (05)

Présentation de notre exploitation apicole

Votre exploitation apicole


Accès à tous nos produits de la ruche en vente dans notre boutique

Vente produits de vos ruches


Zone réservée aux professionnels de l'exploitation

Votre Espace Professionnel



Accès  à la rubrique du formulaire de contact
Contact


Résumer l’apiculture en quatre saisons


Printemps

 

 

Une belle ruche (1) au printemps est collée à la propolis et se reconnait en présence d’un couvain généreux disposé en cercles concentriques au milieu du cadre de cire d’abeille fraichement bâtie, entourée de réserves de pollen et de miel et recouvert d'abeilles nourrisseuses qui ne fuient pas le cadre. 

 

 

Plusieurs cadres ainsi constitués sont présents dans le corps de la ruche. Cette colonie constitue alors un essaim entre 25 000 et 45 000 abeilles, en présence d’une reine bonne pondeuse de moins de trois ans (2).  

Le Faux bourdon doit être présent mais pas de façon exclusive.

 

 

La période de pollinisation des arbres fruitiers ou une Biodiversite avec une flore mellifère printanière est propice en nectar pour les jeunes essaims d'abeilles artificiels. Veillez à ce que les agriculteurs appliquent les consignes liées aux pesticides et insecticides (traitements reconnus non toxiques pour l’abeille en dehors des périodes normales de butinage, du coucher jusqu'au lever du soleil ...).

 

 

Des agressions multiples de l’abeille domestique Apis mellifera peuvent apparaitre comme les parasites bien connus : 


  1. petit coléoptère (Aethina tumida),
  2. frelon asiatique (Vespa velutina),
  3. varroa destructor,
  4. fourmis et autres insectes, ...

Prophylaxie : Également une surveillance régulière de l’état sanitaire des ruches en s’assurant de :


  1. l'absence d’humidité car elle peut entrainer des mycoses ou la nosémose, (éviter l’hivernage en forêt ou proche d’un cours d’eau)
  2. l'absence de loque américaine, ou loque européenne). 

Sans compter la vigilance de l'apiculteur :


  1. contre l’essaimage en contrôlant :
    l'absence d’alvéoles ou cellules royales,
    le bon état des ruches, aérations,
    la place suffisante dans la ruche, sinon ajouter une hausse supplémentaire, ou diviser la ruche,
  2. la qualité de la colonie d abeilles (3),
  3. la disparition ou désertion des abeilles.

Organiser ou suivre une Formation apicole.

 

 

Une première récolte de printemps peut être obtenue avec le plus gros du cheptel (Gelee royalemielpollen ...). 

 

 

(1) Abeille noire

(2) Sinon entreprendre un Elevage de reines : se reporter aux deux méthodes proposées ici, «avec greffage ou picking» et «sans greffage».

(3) à ce propos, un Essaim d’abeilles récupéré se doit d'être contrôlé dans son état sanitaire et systématiquement traité contre le varroa destructor. 



Été

 

 

Sélection des ruches les plus fortes pour entreprendre la transhumance d’été sur des floraisons abondantes comme la lavande et les floraisons en montagne. 

En cas de contrôle routier, soyez en mesure de pouvoir présenter :


  1. dans le même département : la déclaration annuelle des ruchers avec la mention transhumance,
  2. dans un autre département : la déclaration auprès des services vétérinaires du département dans lequel sont attendues les ruches.

Durant cette abondance de nectar, s’assurer d'abreuver correctement vos ruchers en eau potable.

 

Cette Récolte du miel est alors organisée en fin juillet, c’est le moment de rapatrier les hausses chargées de miel jusqu’à la miellerie équipée du matériel apicoledésoperculateurextracteurmaturateurs ...

 

Mise en pot du miel. 

 



Automne

 

 

Le retrait de toutes les hausses des ruches associé au ralentissement de la ponte des reines, est le moment idéal pour préserver les colonies de la varroase en ajoutant les lanières comme décrit ici au Gdsa83

 

Préparation à l’hivernage :


  1. Réunir les colonies faibles,
  2. Nourrir avec du Sirop pour compléter les réserves de miel lorsque les ruches ne sont pas assez lourdes,
  3. Aérer : s’assurer que les plateaux sont bien aérés (lutter contre l'humidité),
  4. Isolation : contrôler la qualité des isolants des couvres-cadres et des toitures.

Nota : §3 et 4 - une ruche, même en montagne, ne doit pas être exposée à l'humidité, donc bien l'aérer au pied (raison du plancher aéré). En revanche, pour conserver la chaleur de la grappe d’abeilles en position d'hivernage en partie supérieure de la ruche, une isolation efficace doit être réalisée sur le couvre-cadre et la toiture. Cette isolation sera également la bienvenue pour préserver la ruche des chaleurs estivales.  



Hiver

 

 

L’hiver est le moment privilégié, coté :


  1. réglementation : à la déclaration annuelle d’emplacement des ruchers (GdsaUNAF),
  2. matériel : à la restaurationdésinfection ou assemblage des ruches, hausses laissées vacantes (Ruche dadant, ruche Langstroth, ruche Warre, ruche Voirnot ...). Idem pour les plateaux et les nourrisseurs,
  3. confiserie et boissons : à la confection du Nougat, du Pain d épices, de Gâteaux secs, de tartes au miel, de boissons de Sirop ou d'Alcools de la ruche, ...
  4. colisages : expéditions des produits de la ruche,
  5. investissement : commandes matériels professionnels,
  6. ...

logiciel d’apiculture gratuit ou logiciel de gestion apicole gratuit - définitions : un programme apicole informatique ou un programme d’apiculture informatique est un ensemble d'opérations destinées à être exécutées par un ordinateur dans le but d’aider un apiculteur dans ses tâches administratives ou techniques. Le logiciel est la partie non tangible de l'ordinateur. Ce terme est utilisé comme synonyme de programmes disponibles pour une machine donnée. Le logiciel est aussi indispensable au fonctionnement d'un ordinateur que le matériel lui-même.  Matériel d apiculture Abeilles sauvages